Services à la personne : une mine d’or

Il y aura toujours des personnes qui auront besoin d’assistance dans leur quotidien, que ce soit pour les diverses tâches domestiques, ou même pour pouvoir les assister face à différents handicaps. Les services à la personne sont ainsi une activité vous permettant d’apporter votre aide aux personnes dans le besoin, et d’être rémunéré pour cela.

Quels sont les différents services à la personne ?

Il y a trois catégories spécifiques dans lesquelles vous pouvez proposer des services à la personne : les services à la famille, les services de la vie quotidienne et les services aux personnes âgées ou qui ne peuvent mener une existence normale sans assistance, comme les personnes handicapées.
Les tâches qui vous incombent dans chacune de ces catégories sont toutes relativement différentes, et le degré de responsabilité varie.

Les services à la famille concernent essentiellement une assistance fournie sur le plan parental, et vous pouvez entre autres apporter différents services qui facilitent le travail des parents par rapport à leurs enfants. Sont inclus dans cette catégorie les métiers que sont le babysitting, mais également le fait de fournir une assistance sur le plan scolaire.

Les services de la vie quotidienne se rapportent aux différentes tâches domestiques comme l’entretien de la maison et du jardin. Vous pouvez également vous charger de tâches comme la cuisine, les courses, etc. Toutefois, quand on parle de services à la personne, ce sera généralement à la troisième catégorie qu’on pense, grâce aux différentes personnes dont le métier est de prendre soin des personnes âgées ou handicapées.

Les démarches à suivre

Pour fournir des services à la personne, vous devez disposer d’un agrément qui est nécessaire pour pouvoir créer l’entreprise requise, dépendamment du service à fournir. Les services concernés sont principalement ceux où vous devez apporter une assistance directe aux personnes, comme la garde d’enfants, l’assistance des personnes âgées et celle des personnes handicapées. Cet agrément ne concerne donc pas les services pour l’entretien domestique.

Pour pouvoir bénéficier de cet agrément, les services à la personne que vous fournissez devront être votre unique activité professionnelle. Aussi, il vous faut donner l’assurance que vous avez à votre disposition les différents moyens nécessaires pour mener à bien les services que vous envisagez de proposer. Enfin, vous serez tenu de rédiger un cahier de charges qui soit relatif à vos activités, et de vous en tenir à celui-ci.

Si vous disposez d’un casier judiciaire non vierge, cela peut entraver votre obtention de cet agrément, et vous êtes susceptible de vous voir refuser celui-ci selon les sanctions que vous avez reçues et les chefs d’accusation. Une charte visant à assurer la qualité doit être mise en place dans le cas où il s’agit d’une entreprise qui emploie de nombreux employés. Au choix, vous pouvez effectuer une déclaration facultative et faire une demande de certification par rapport à la qualité de vos services, ce qui vous apportera différents avantages, notamment sur le plan fiscal.

L’aspect financier et fiscal des services à la personne

Avant de vous lancer dans ce type d’activités, il faut d’abord vous assurer que cela vous sera rentable. Pour ce faire, vous devez établir un business plan, qui prendra en compte vos différentes dépenses courantes, qui vous aidera à l’identification du seuil à partir duquel votre activité vous sera rentable. Si en retirant les différentes charges qui vous incombent, vous ne vous retrouvez pas avec une somme qui soit raisonnable, vous pourrez prendre une décision en conséquence.

Vous avez un choix assez large en ce qui concerne le statut juridique, et cela peut aller de l’entreprise individuelle, si vous travaillez seuls, jusqu’à la SARL, si vous employez des gens. Disposer d’un agrément et avoir fait la déclaration de votre entreprise vous vaudra certains avantages fiscaux, dont une réduction de la TVA. Si vous êtes une entreprise qui emploie plusieurs personnes dans ce domaine, vous pourrez bénéficier de déductions des charges patronales selon des conditions spécifiques.